Introduction

Le potentiel génétique des taureaux d’IA est évalué sur base de leur descendance, dans le cadre d’un programme appelé progeny-test.  La récolte des données, effectuée en ferme par des techniciens, se déroule en 3 temps : une première visite a lieu à la naissance du veau, une seconde lorsque l’animal est âgé d’environ 14 mois, et enfin les cotations linéaires réalisées chez des sujets adultes.

Le Progeny-test traite aussi bien les caractères zootechniques que fonctionnels. 

 

Lors de la 1ère visite,
sont pris en compte pour :

  • Les caractères zootechniques :
    • Conformation (échelle de 1 à 9 - de conformation médiocre à hyper viandeux) ;
    • Durée de gestation (en jours) ;
    • Poids à la naissance (poids estimé en kg).

Bien qu’évalués en race pure, les durée de gestation et poids à la naissance, constituent une information fiable quant au déroulement du vêlage en croisement.

  • Les caractères fonctionnels :
    • Aptitude à boire (échelle de 1 à 3 – de mauvaise à bonne) ;
    • Vitalité du veau (échelle de 1 à 3 – de mauvaise à bonne) ;
    • Mortalité (cas de mortalité signalés lors de la visite du technicien, quelle qu’en soit la cause)
    • Défauts des membres antérieurs. Seuls les veaux mâles sont pris en compte étant donné la forte influence du sexe sur leur incidence.
    • Jarrets droits / jarrets coudés : ces caractéristiques ne constituent pas des anomalies, mais relèvent de la variation normale de l’angle du jarret. Une appréciation plus fine de ces critères est réalisée dans le cadre des cotations linéaires.
    • Défauts de gueule :  présence ou pas de macroglossie (langue sortie), déviation du maxillaire inférieur ou prognathisme.  Ces anomalies ne sont pas létales et les formes mineures se rétablissent spontanément.

Lors de la 2ème visite,
sont pris en compte pour :

  • Les caractères zootechniques :
    • Conformation ( échelle de 1 à 9 – de conformation médiocre à hyper viandeuse) ;
    • Poids (estimé sur base du périmètre thoracique)
    • Taille (en cm)
    • Index combiné poids-conformation : Pour calculer cet index, on considère qu’un point sur l’échelle de conformation représente une plus-value au kg de poids vif de 0.074 € (3BEF).
  • Les caractères fonctionnels :
    • Mortalité (cas de mortalité signalé lors de la visite du technicien, quelle qu’en soit la cause)
    • Défauts des membres antérieurs (présence ou absence de rigidité articulaire congénitale, de déviations, de genoux fléchis, de paturons trop longs…).
    • Défauts des membres postérieurs ( bouletures, paturons trop longs,…)
    • Jarrets droits / jarrets coudés. Une appréciation encore plus fine de ces critères est réalisée dans le cadre des cotations linéaires.
    • Défauts de gueule : présence ou pas de déviation du maxillaire inférieur, prognathisme ou brachygnathisme (gueule de cochon). 

 

Les évaluations génétiques réalisées sur base de la cotation linéaire traitent de 23 caractères, notés sur une échelle linéaire variant de 0 à 50.


La généralisation des cotations linéaires aux vaches inscrites au Herd-Book a débuté en avril 1994. La grille de cotations correspondant au système Blanc-Bleu est donnée ci-dessous. Les modes de calcul des notes partielles et de la note finale sont expliqués dans la publication Herd-Book n° 1999 10-03.

Signification d'un index plus élevé ou plus bas

Échelle

Caractère

Index plus bas

Index plus élevé

1-50

Taille

Plus petite

Plus grande

1-50

Longueur

Plus courte

Plus longue

1-50

Largeur de poitrine

Plus étroite

Plus large

1-50

Largeur du bassin

Plus étroite

Plus large

1-50

Épaule

Moins musclée

Plus musclée

1-50

Dessus

Moins musclé

Plus musclé

1-50

Côte

Moins ronde

Plus ronde

1-50

Peau

Plus épaisse

Moins épaisse

1-50

Croupe

Moins inclinée

Plus inclinée

1-50

Longueur du bassin

Plus courte

Plus longue

1-50

Attache de queue

Moins saillante

Plus saillante

1-50

Fesses de profil

Moins arrondies

Plus arrondies

1-50

Fesses de l'arrière

Moins rebondies

Plus rebondies

1-50

Ossature

Grosse

Fine

1-25

Épaule ossature

Saillante (décollée)

Effacée

1-50

Ligne de dessus

Concave

Convexe

1-50

Antérieurs

Moins panards

Plus panards

1-50

Paturons antérieurs

Moins long jointés

Plus longs jointés

1-50

Postérieurs

Plus cagneux

Moins cagneux

1-50

Paturons postérieurs

Plus droits jointés

Moins droits jointés

1-50

Jarrets

Plus droits

Plus coudés

50-100

Musculature note partielle

Moyenne

Excellente

50-100

Type viande note partielle

Moyenne

Excellente

20-100

Aplombs note partielle

Moyenne

Excellente

50-100

Apparence générale

Moyenne

Excellente

50-100

Note finale

Moyenne

Excellente


Voir rubrique « sélection et programme de testage ».

 

Interprétation des index

Lors d'une évaluation génétique, les résultats obtenus pour chaque animal sont des valeurs d'élevages exprimées dans l'unité de mesure du caractère.  Afin de faciliter l'utilisation de ces résultats, ils sont transformés en index standardisés de moyenne 100 et d'écart-type 10.  Leur interprétation est donc la suivante: un index de valeur 100 indique que l'animal est dans la moyenne de la population pour ce caractère.  Donc, un index supérieur à 100 indique que l'animal est supérieur à la moyenne de la population (et inversement), mais ceci ne veut pas dire meilleur, cela dépend du caractère envisagé (ex: défauts, mortalité).

La notion d'écart-type permet de situer l'animal dans la population pour le caractère considéré:
68 % des animaux évalués ont un index entre 90 et 110 ;  95 % d'entre eux ont un index entre 80 et 120.  Un index supérieur à 120 indique donc que l'animal se trouve parmi les 2,5 % animaux les meilleurs ou les moins bons de la population pour ce caractère.

L'index obtenu dans les évaluations génétiques n'est jamais qu'une estimation de la vraie valeur génétique de l'animal.  C'est pour cette raison qu'à chaque index est associée une précision (répétabilité ou R²) qui indique la confiance que l'on peut avoir en l'index. 

Pour rappel, à une répétabilité (R²) donnée est associée une erreur de prédiction (Er Pred) dont la correspondance est donnée dans le tableau ci-dessous.

Er Pred Er Pred Er Pred
50 7,07 80 4,47 97 1,73
60 6,32 90 3,16 98 1,41
70 5,48 95 2,24 99 1,00

Légende

L'interprétation et la présentation des résultats sont expliquées dans le texte ci-après.

Afin de situer le potentiel améliorateur du taureau pour chaque caractère pris séparément, des codes couleur ont été utilisés, dont leur signification est reprise ci-dessous.

    INDEX
  fortement améliorateur pour ce critère min. 20 points au-dessus / en-dessous de la moyenne
  améliorateur pour ce critère 10 à 19 points au-dessus / en-dessous de la moyenne
  dans la moyenne pour ce critère 0 à 9 points au-dessus / en-dessous de la moyenne
  détériorateur pour ce critère 10 à 19 points au-dessus / en-dessous de la moyenne
  fortement détériorateur pour ce critère min. 20 points au-dessus / en-dessous de la moyenne

 

La plupart des index zootechniques mettent en évidence des caractéristiques favorables lorsqu'ils sont élevés (sauf pour la durée de gestation), contrairement aux index fonctionnels (défauts et mortalité). Cependant, pour certains critères, des index proches de la moyenne sont préférables.  Il s'agit, pour la cotation linéaire, de la ligne de dessus, des antérieurs, des postérieurs et de la note de jarret.  Quant au poids à la naissance, l'objectif choisi vise surtout à le stabiliser.

Afin de définir une moyenne plus actuelle, le potentiel du taureau a été évalué sur base des femelles adultes présentes dans les exploitations, ayant eu des performances utilisées dans les évaluations génétiques.  En italique sont repris les critères pour lesquels un index moyen est à rechercher.

En 2ème visite, l'INDEX ECONOMIQUE a été re-nommé INDEX POIDS-CONFORMATION. C'est une appellation plus appropriée étant donné qu'il s'agit d'une combinaison de ces deux index, alors qu'un index économique global devrait tenir compte de plus de paramètres.

Critères de publication

Pour être officiels et publiés, les index doivent avoir un seuil minimum de précision. Celui-ci s’élève à 0.50 pour tous les caractères de 1ère et 2ème visites.
En ce qui concerne les cotations linéaires, tous les index sont publiés pour autant que l’index de la note partielle de musculature ait une précision supérieure ou égale à 0,70.
En plus de ces règles, le taureau doit avoir au moins 10 descendants répartis dans minimum 2 troupeaux différents.

Correspondances

Ces tableaux (présentés dans la brochure des index) donnent la correspondance entre les index fonctionnels et les fréquences (%) des défauts attendues dans la descendance des taureaux, ainsi que la différence (exprimée dans l’unité du caractère) qu’occasionne un écart de 10 points pour les index zootechniques.

 

Voir les " index et pedigree "